Les paris sportifs ont pris une place importante dans l’univers des jeux d’argent en France, surtout depuis qu’ils sont légalement accessibles depuis Internet, grâce à vos bookmakers préférés, ceux que vous retrouvez dans notre Top 5.

C’est souvent la possibilité de passer un moment agréable seul ou entre amis, à fouiller les magazines et les journaux sportifs, à la recherche de l’info ultime qui pourra vous mettre sur la voie du pari gagnant.

Pourtant, il y a des parieurs qui ne sont plus du tout dans l’optique de l’amusement et qui au contraire deviennent en quelques sortes prisonniers de ce jeu. Nous allons donc observer ensemble les effets pervers des paris sportifs sur certaines personnes.

Toujours faire la différence entre plaisir et besoin

Comme tous les jeux d’argent, les paris sportifs vont déclencher différents sentiments chez les utilisateurs comme le montre un résultat d'enquête paru sur http://www.parissportif.me/. Pour la plupart d’entre vous, c’est synonyme de plaisir, c’est un moment agréable qui vous détend, vous prenez le temps d’analyser. Pour faire des paris sportifs, il faut déjà être un amoureux du sport, comprendre les règles, les apprécier, c’est clairement une passion que vous alliez au fait de gagner de l’argent. Et comme dans toutes les relations passionnelles, parfois il y a des dérapages. Certains joueurs ne peuvent plus se passer de jouer et bloquent sur les paris sportifs, toujours à la recherche de plus de jeu, plus de gains jusqu’à ce qu’en réalité, ce ne soit plus le gain qui les appâte mais plutôt le simple fait de parier.

Rassurez-vous, cela n’arrive qu’à un pourcentage très faible de la population qui parie, mais tout de même. Et lorsque le parieur tombe dans le côté « obscur », alors, certains symptômes apparaissent :

  • Le parieur commence par mentir un peu à son entourage en minimisant l’impact de cette activité sur son quotidien.
  • Le parieur n’arrive plus à contrôler ses actes et investit des sommes très importantes.
  • Le parieur veut rattraper ses pertes et imagine toujours qu’avec les paris suivants, il y arrivera.
  • Sa vie sociale se réduit aux paris sportifs.

Voilà quelques un des signes qui peuvent vous mettre le doute sur le fait qu’une personne de votre entourage est en train de sombrer dans la dépendance.

Votre bookmaker peut vous aider

Il est évident que si vous vous retrouvez dans une situation comme celle que nous venons de décrire et que vous en avez conscience. Il va falloir demander de l’aide. N’ayez pas honte d’en parler, nous sommes tous des professionnels et comprenons la situation, en commençant par votre bookmaker. En lui expliquant la situation, il va pouvoir vous aider à contrôler vos dépenses, ce qui est la première étape. Vous serez sans doute brider au niveau des dépenses, ce qui est une bonne chose pour ne plus dépenser des sommes folles tout en continuant un peu à parier.

Les structures les plus professionnelles

Si ce stade de dépendance est dépassé, alors il serait bon d’en parler à une structure spécialisée dans ce genre de cas. A ce moment-là, vous pouvez consulter trois organismes spécialisés :

  • SOS joueurs au 01.45.38.57.57
  • Adictel au 08.05.02.00.00
  • Joueurs anonymes au 01.45.01.95.46

N’hésitez vraiment pas à décrocher votre téléphone, ils sont là pour vous écouter à tous moments.

Merci à notre partenaire http://www.pronostic-sportif.org/ pour son aide précieuse quant à la rédaction de cet article